Amalgame haut potentiel-souffrance

Merci à Gabriel Wahl, présent dans notre conseil scientifique, pour sa pertinence dans cet article :

« « Ce n’est pas un problème, c’est une chance ! » développe le Dr Wahl.

Il faut ajouter que les adultes à haut potentiel peuvent être également identifiées enfant, ou jamais.

Quand l’une des créatrices du courant actuel de pathologisation du haut potentiel, dans la lignée de son livre « trop intelligent pour être heureux ?» laisse croire qu’elle a découvert « le biais de confirmation » sur ce sujet, nous sommes vigilants. Personne n’est dupe, sauf peut-être les novices sur le sujet de la douance.

https://mobile.francetvinfo.fr/sante/psycho-bien-etre/il-existe-un-vrai-amalgame-entre-le-haut-potentiel-et-la-souffrance_3500867.amp

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.